• Le marketing

    Psychologie du marketing : les archétypes

    Publié le par dans Entrepreneuriat | 3 Commentaires |
    • Facebook1
    • Twitter0
    • Google+0

    Aujourd’hui je vous propose un article destiné aux entrepreneurs, en abordant un thème central : Le marketing !

    Le marketing constitue l’un des piliers majeurs du commerce. Sans cette discipline, il serait difficile de comprendre les besoins du marché ou simplement de communiquer sur un produit.

    Les personnes qui cherchent une forme d’indépendance économique et financière sont amenées à comprendre le marketing et à l’appliquer dans leurs projets et entreprises.

    Mais, comme évoqué précédemment dans notre article le manifeste, il y a un impératif aujourd’hui : celui de rompre avec les idées préconçues et les systèmes obsolètes qui ne font que gangrener notre société.

    Notre système éducatif est devenu obsolète et dans ce sens, il faudra réapprendre à trouver par soi-même l’information, ou même à l’inventer si l’on s’inscrit dans une démarche de renouveau.

    Comme vous le savez sûrement, le marketing est l’une des disciplines les plus en vogue dans les écoles de management.  Avec la banque et la finance, l’audit, la communication et les systèmes d’information, le marketing forme une sorte de quinte flush royale qui permet à n’importe qui de réussir son business. Une discipline qui a produit les plus grands gourous du placement de produit et de la vente. Cette discipline redéfinit nos codes de consommation et permet à tout un chacun de vendre un produit, quelle qu’en soit sa nature.

    Comme ce blog n’a pas vocation à rentrer dans les normes, nous allons voir comment nous pouvons repenser le marketing et comment vous pouvez l’appliquer sans même passer par une école de commerce.

    IMG_1991

    Psychologie et inconscient dans le marketing

    Le marketing, si on lui retire sa partie étude de marché, se concentre essentiellement sur la psychologie de la consommation et l’analyse des tendances du marché. Ces tendances et cette psychologie sont régies par un concept bien particulier : l’archétype.

    Nous pourrions discuter des heures sur ce concept, Jung y a  d’ailleurs consacré une bonne partie de sa vie.  L’étude des archétypes, des iconographies et de l’inconscient peut nous amener à comprendre la manière par laquelle le message peut être interprété et intercepté par le cerveau du consommateur. Un message qui passe est un message qui sait parler au cerveau, à l’être conscient mais également à l’être inconscient.

    Pour toucher l’inconscient de votre consommateur, c’est simple : parlez-lui avec des représentations.

    Peu importe le niveau d’étude, le niveau de culture ou d’intelligence de votre interlocuteur, il réagira à des formes et des représentations que son cerveau traduira nécessairement par des concepts, des pensées et donc des désirs. Ainsi, sans même ajouter à votre représentation un discours, il pourra véhiculer une émotion, un désir, une envie ou une pensée.

    Plusieurs ouvrages parlent de la signification des représentations dans l’inconscient collectif. Et il suffira d’apprendre quelques notions pour développer une stratégie.

    Cette « science » n’est pas nouvelle. De nombreux gourous du marketing utilisent l’inconscient pour véhiculer des messages subliminaux dans la presse, l’audiovisuel ou le cinéma.

    Mais, pouvons-nous repenser ce système et le rendre plus éthique ?

    Vers un marketing éthique

    Cela fait des décennies que le cerveau des consommateurs est constamment bombardé par les publicités des grandes marques et entreprises mondiales. C’est dire combien ces sociétés ont rendu l’esprit du consommateur préparé à ingurgiter n’importe quel message. En d’autres termes, si vous désirez toucher le consommateur, ces sociétés ont fait le travail pour vous ! Si vous chercher à passer un message, analysez simplement les publicités les plus efficaces et surfez sur cette vague.

    Mais tout cela ne mènera pas à une forme de cohésion sociale. Pour rompre avec les habitudes et la consommation, et donc s’inscrire dans la continuité, le meilleur conseil pour réussir dans le marketing est justement de ne pas faire de marketing.

    Si vous devez passer un message, soyez certain que la qualité de votre produit ou de votre prestation parlera mieux que n’importe quel message. Il faut juste persévérer et éviter de vouloir gagner rapidement de l’argent. S’inscrire dans cette logique pérenne vous apportera plus de succès que ce que vous pensez.

    S’il y a besoin de communiquer sur votre produit, faites le simplement sans aucune déformation. Nous rentrons dans une ère nouvelle qui rompt avec les codes du passé, où renverser les tendances peut avoir un effet bénéfique sur votre business. 

    Partagez avec vos proches si vous avez aimé :

    • Facebook1
    • Twitter0
    • Google+0
    Google+

    3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse

    1. Jicelyn
      Publié dans 23 juin 2015 le 20:54

      J’apprécie beaucoup votre site qui détruit pas mal d’idée commune.
      Je vous mets dans mes favoris , merci

      Répondre
    2. mohamed
      Publié dans 24 juin 2015 le 14:25

      merci

      Répondre
    3. Alexis de Mlm Sensei Pro
      Publié dans 26 août 2015 le 09:15

      Bonjour Mathieu,

      Merci pour ces quelques précieux conseils.

      J’ai adoré le passage où tu dis « Le meilleur conseil pour réussir en marketing est justement de ne pas faire de marketing ».

      On le constate tous les jours sur internet. Il n’y a qu’à regarder le phénomène des blogs, qui permet d’être au plus proche de nos prospects et de faire de la vente sans vraiment vendre, mais plutôt en recommandant un produit comme on le ferait auprès d’un bon ami.

      J’ai hâte de lire ton prochain article.

      Amicalement,
      Alexis

      Répondre