• négocier-ses-frais-bancaires-2

    Une méthode REDOUTABLE pour négocier ses FRAIS BANCAIRES !

    Publié le par dans Finances personnelles | 1 Commentaire |
    • Facebook5
    • Twitter0
    • Google+0

    Que vous soyez étudiant, cadre ou encore retraité, vous connaissez certainement la magie des frais bancaires ! 

    Un frais bancaire par ci, une commission d’intervention par là, une autre cotisation annuelle à payer…

    Bref, la machine semble bien rodé pour nous faire dépenser un maximum d’argent sans que nous ayons l’impression de sortir notre carte bancaire !

    Le problème est qu’au bout de quelques mois les frais bancaires peuvent représenter une somme importante qui vient la plupart du temps réduire à néant les intérêts que vous recevez en fin d’année.

    Alors comment faire pour résoudre ce problème ?

    En utilisant des techniques de négociation !

    En effet, la négociation est un outil puissant car il vous aide à économiser de l’argent, mais également à en gagner.

    Avouez que cela vaut le coup 🙂

    Pour négocier vos frais bancaires, il vous suffira dans un premier temps de passer un coup de fil à votre conseiller.

    Simple. Rapide. Et très intéressant pour votre portefeuille !

    Mais alors quelles techniques de négociation utiliser pour négocier puis supprimer totalement vos frais bancaires ?

    C’est ce que nous allons voir dans la suite de l’article…

    Négocier ses frais bancaires : les erreurs à ne pas commettre

    Avant toute chose, vous devez à tout prix éviter d’utiliser les tournures suivantes sous risque d’échouer dans votre tentative de négociation :

    • « Vous en êtes sur ? » Cette expression montrera votre fébrilité et encouragera votre conseiller à refuser votre demande.
    • « Un ami m’a dit que c’était possible de supprimer mes frais bancaires ». Votre conseiller ne tiendra pas compte de cet argument. Ce qui compte pour lui au moment présent n’est pas le compte bancaire de votre ami, mais bel et bien le votre !
    • « OK, merci de m’avoir écouté ! » N’abandonnez pas si vite. Ce n’est pas parce que votre conseiller vous accorde un « non » que ce dernier est définitif. Si votre conseiller n’est pas enclin à écouter votre demande, demandez simplement à rencontrer un supérieur.
    • « Est-ce que je peux supprimer mes frais bancaires aujourd’hui ? » Cette tournure est le meilleur moyen d’échouer dans votre demande. En effet, mettez-vous à la place de votre conseiller et imaginez qu’un client vous pose cette question. Allez-vous répondre favorablement ? Certainement pas ! Vous allez probablement expliquer à ce client que ce qu’il demande est impossible.

     

    accord-article-invité

    Essayez cette méthode, vous n’avez rien à perdre :)

     

    La méthode pour négocier ses frais bancaires :

    Vous : « Bonjour, Je viens de m’apercevoir que des frais bancaires ont été prélevé cette semaine de la part de votre établissement et j’aimerai vraiment être remboursé. Que pouvez-vous faire pour m’aider ? »

    Votre conseiller : « Bonjour Monsieur, une seconde s’il vous plait. Oui, je vois très bien de quoi il s’agit et je vais en discuter avec mon supérieur. Veuillez patienter s’il vous plait.

    Quelques minutes plus tard :

    Votre conseiller : « Hélas, Monsieur, nous ne pouvons donner suite à votre demande. Nous ne pouvons pas vous annuler ces frais car [excuse pour ne pas rembourser les frais bancaires] ».


    NOTE : C’est à partir de ce moment que la négociation va réellement commencer. Le refus d’accepter quelque chose représente l’étape à franchir pour basculer dans la négociation.


    Vous : « Excusez-moi Monsieur mais j’aimerai vraiment que ces frais bancaires soient annulés. Quelle démarche pouvez-vous prendre pour m’aider ? »

     

    À cette étape, la majorité des gens reçoivent ce qu’ils demandent. C’est à dire ici le remboursement de leurs frais bancaires.

    Cependant, il se peut que votre conseiller ne soit pas encore réceptif à votre demande.

    Ce n’est pas très grave. Continuons :

     

    Votre conseiller : « Je suis sincèrement désolé Monsieur mais nous n’avons pas l’autorisation de vous rembourser vos frais bancaires ».

    Vous : « Je comprends que cette demande soit difficile mais regardez plutôt l’état de mes comptes depuis que je suis client chez vous. C’est à dire depuis X années et j’aimerai le rester. J’aimerai vraiment que ces frais soient remboursés. Que pouvez-vous me proposer ? »

    Votre conseiller : « Un instant s’il vous plait. D’accord, en analysant votre compte, je vois que vous êtes un très bon client. Je vais contacter mon supérieur pour voir ce qu’on peut faire pour vous. Je vous prie de patienter un instant. »

     

    Quelques minutes plus tard…

    Votre conseiller : « Monsieur, nous allons finalement pouvoir vous rembourser ces frais bancaires. Puis-je faire autre chose pour vous ? »

     

    Conclusion :

    Le coût d’acquisition d’un client est important et c’est pour cette raison valable que les banques souhaitent vous garder.

    Alors la prochaine fois que vous faites face à un frais bancaire, que ce soit des frais de découvert ou encore des frais de retrait, appelez votre conseiller pour négocier et supprimer les frais occasionnés.

    Et vous, avez-vous déjà négocié des frais bancaires ? 

    Partagez avec vos proches si vous avez aimé :

    • Facebook5
    • Twitter0
    • Google+0

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    1. Cedric
      Publié dans 18 août 2014 le 18:16

      Les banques sont une mafia, une organisation criminelle, et le mot n’est pas trop fort ! D’ailleurs, je les appellent les « banksters ».
      Elles sont presque aussi nocives que l’Etat, qui est aussi une mafia, mais légale, c’est la seule différence.

      En fait il y’a bien mieux que de négocier les frais bancaires : ne pas en avoir du tout ! Comment? En ouvrant tout simplement un compte-nickel chez un buraliste !
      Le Compte-nickel est le premier compte…sans banque. Pas de possibilité d’être à découvert, donc aucun frais bancaires en dehors des frais de dépôt et de retrait aux distributeurs automatiques… mais ce revient bien moins cher que l’utilisatio d’un compte bancaire à l’année ! Le coffret avec la Carte Mastercard coûte 20 euros chez les buralistes agrées.