• Comment être moins paresseux ? (Et enfin passer à l’action)

    Publié le par dans Procrastination et passage à l'action | 3 Commentaires |
    • Facebook2
    • Twitter1
    • Google+0

    Un des plus grands défis de notre société est de se libérer de la paresse… Autrement dit, arrêter de procrastiner pour passer à l’action.

    De nombreuses personnes, peut être vous ou encore un membre de votre famille, souhaitent changer de mode de vie ou tout simplement se fixer des défis à atteindre.

    Ils veulent améliorer leurs finances, gagner plus d’argent, manger plus sain ou encore courir un marathon.

    Cependant peu de personnes ont suffisamment de motivation pour atteindre leurs objectifs.

    Par conséquent, il y a des millions de paresseux. Il y a des centaines de milliers de personnes qui repoussent chaque jour une activité au lendemain.

    Cette attitude « d’attente » est tout à fait normale d’après les dires. Notre société nous a en quelque sorte programmé pour faire le juste nécessaire.

    En réalité, être paresseux n’est pas normal. C’est la société dans laquelle nous vivons qui impose cet état d’esprit.

    La normalité serait de voir en chaque personne ce qu’il peut réaliser.

    La normalité serait de mettre en avant l’esprit de conquête plutôt que l’esprit d’attente et de procrastination.

    La normalité serait de pousser et de motiver chaque personne à réaliser ses objectifs.

    Ainsi, la normalité permettrait de se sentir plus fort face aux obstacles que rencontrent ceux qui passent à l’action.

    Cependant, cet idéal est peu mis en avant dans notre société.

    C’est pour cette raison que vous vous devez de faire grandir votre motivation. Vous devez vous imposer de passer à l’action.

    C’est ce à quoi cet article va essayer de répondre.

    Vous apporter des solutions concrètes pour que vous n’ayez plus qu’à finir le travail (ou plutôt à la commencer) : passer à l’action pour atteindre vos objectifs.

     Êtes-vous un pro de la paresse ?

    Chaque fois que vous utiliserez le terme « devrait » comme par exemple…

    « Oui, je devrai vraiment faire X » ou « Ils doivent juste faire Y »

    … alors vous avez déjà perdu.

    En effet, vous culpabilisez de ne pas être encore passé à l’action. De ne pas avoir réalisé votre objectif.

    Souvenez-vous de ce qui va suivre : la culpabilité n’est jamais productive.

    Imaginons : Il est 20h et vous n’avez pas encore réalisé une prévision financière que vous devez rendre à votre patron le lendemain.

    Allez-vous culpabiliser ? Certainement. Mais allez-vous améliorer les choses en culpabilisant ? Certainement pas !

    Comme vous le voyez, la culpabilité n’est jamais productive. Il vaut mieux commencer le travail quitte à se mettre en difficulté.

    Alors, utilisez-vous fréquemment le fameux terme « devrait » ?

    Si c’est le cas alors cet article « devrait » vous aider à enfin être (un peu) moins paresseux dans un premier temps puis à passer réellement à l’action dans un second temps.

    En effet, vous lisez cet article donc cela montre votre motivation et votre détermination à être moins paresseux pour passer à l’action et tenter d’atteindre vos objectifs.

    Comment arrêter d’être paresseux quand il le faut ?

    Vous l’avez compris, la paresse est un fléau auquel nous essayons de nous attaquer. Cependant être paresseux n’est pas toujours une mauvaise chose.

    Par exemple quand vous êtes fatigué, vous êtes paresseux en quelque sorte. Ici c’est donc de la « paresse positive ». Cette paresse vous pousse à vous reposer pour mieux être armé face à de nouveaux défis.

    A l’inverse, quand nous sommes plein d’énergie mais que nous repoussons le moment fatidique où il faut passer à l’action, nous sommes face à une « paresse négative ».

    Cette « paresse négative » est destructrice d’objectifs.

    Alors comment détruire cette « paresse négative » ? C’est ce que nous allons voir :

    1. Arrêter d’être perfectionniste.

    Souvent, les personnes perfectionnistes ont peur de l’ampleur de la tâche qui s’offre à eux. C’est peut être votre cas ?

    Faire quelque chose, c’est risqué de ne pas réussir à le faire.

    Parfois, ce risque et votre perfectionnisme sont si fort que vous serez « incité » à ne pas réaliser toute sorte de tâche intéressante et productive pour vos objectifs à atteindre.

    Pourquoi ? Tout simplement parce que la plupart des personnes ont peur d’échouer.

    Arrêter d’être perfectionniste, c’est aussi arrêter de procrastiner mais c’est surtout accepter d’échouer pour mieux rebondir et enfin atteindre vos objectifs.

    2. Accepter l’échec.

    Vous devez vous donner la permission d’échouer. En acceptant l’échec, vous acceptez d’avancer.

    Faire des erreurs est une excellente façon d’apprendre quelque chose de nouveau.

    C’est un excellent moyen d’avancer, étape après étape, vers votre objectif.

    Je trouve que cette citation d’Anthony Robbins résume bien « l’acceptation de l’échec » :

    « Tous ceux qui réussissent apprennent que le succès se trouve de l’autre côté de la frustration. Malheureusement, certains n’arrivent pas à passer de l’autre côté. Les gens qui n’atteignent pas leurs objectifs sont généralement arrêtés par la frustration. Ils la laissent les empêcher d’agir comme il conviendrait pour réaliser leurs désirs. Pour dépasser cet obstacle, il faut entrer dans la frustration, faire de chaque échec un tremplin, savoir en tirer une leçon, et avancer plus loin. »

    3. Utiliser des repères pour rester motivé et enfin passer à l’action à long terme.

    A) Adoptez le principe de « l’Immersion Totale » : c’est le fait d’être immergé dans un environnement qui nous aide de manière automatique à atteindre un objectif donné.

    En adoptant ce principe, vous serez motivé chaque jour.

    En effet, quel que soit votre objectif, soit votre environnement vous pousse vers le haut, soit votre environnement vous tire vers le bas.

    Faites l’inventaire de toutes les influences de votre vie : les journaux que vous lisez, les amis que vous fréquentez, les sites Internet que vous visitez…

    Une fois votre liste d’activités et influences effectuées, demandez-vous si cela vous aide ou vous éloigne de vos objectifs.

    Enfin remplacez chaque élément limitant par son équivalent motivant.

    Ceci afin de mettre toutes les chances de votre côté pour rester motivé et atteindre votre objectif !

    B) Utilisez des techniques pour vous aider à passer à l’action tout en étant le plus productif possible.

    Je vous conseille d’utiliser la technique Pomodoro.

    C) Bâtissez votre plan d’action pour visualiser les actions à effectuer pour atteindre votre objectif.

    Commencez à planifier vos actions. Pour chaque action principale, définissez une date limite.

    Puis décomposez vos actions principales en plus petites tâches facilement réalisables.

    Utilisez la technique des petits pas afin d’avancer un peu plus chaque jour vers votre objectif principal.

    D) Forcez-vous à rendre des comptes à quelqu’un.

    Quand vous vous fixez un objectif, parlez-en à votre entourage. Ne gardez pas ça pour vous.

    En dévoilant à un ami, ou encore un membre de votre famille votre objectif, vous serez contraint de rendre des comptes à cette personne lorsqu’elle vous demandera où vous en êtes dans la réalisation de votre objectif.

    C’est une pression positive !

    Lorsque vous avez besoin de motivation pour entreprendre quelque chose, pensez à cette personne que vous ne voulez pas décevoir.

    Il vous sera plus facile de tenir vos promesses car personne n’aime décevoir quelqu’un.

    passer à l'action

    « C’est vous l’unique problème ! »

    Arrêter de procrastiner, être moins paresseux, passer à l’action… Autant de résolutions difficiles à tenir.

    Cependant il ne tient qu’à vous de commencer dès aujourd’hui à essayer d’agir plutôt que de subir.

    Avoir l’esprit d’initiative est un processus qu’on acquiert à long terme.

    C’est un cercle vertueux : plus vous passez à l’action et plus vous mettez tout en oeuvre pour réussir vos objectifs. Plus vous réussissez d’objectifs et plus vous êtes poussé à passer à l’action !

     

    Alors, qu’attendez-vous pour passer à l’action ? Mettez dans la partie commentaire ce qui vous contraint à ne pas agir… et partagez cet article autour de vous si il vous a plu :)

    Partagez avec vos proches si vous avez aimé :

    • Facebook2
    • Twitter1
    • Google+0
    Google+

    3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse

    1. Stéphane
      Publié dans 30 avril 2014 le 05:46

      Bonjour,

      Article très complet et criant de vérité, bravo.

      Au plaisir de vous lire

      Stéphane

      • Publié dans 30 avril 2014 le 11:53

        Bonjour Stephane,

        Merci pour votre commentaire.

        Amicalement,

        Mathieu

    2. Bettahar
      Publié dans 12 mai 2014 le 19:16

      Bonjour Mathieu, je viens de lire votre article, et que de vérité dans votre article je me reconnais bien là, c’est pourquoi j’ai pris de bonne décision et grâce à ce que je viens de lire j’en suis encore plus convaincu que c’est ce qu’il fallait faire Merci Sincères Salutations. Christian